Cultiver des olives au jardin

Arbre particulièrement robuste, l’olivier est, dit-on, signe de longévité. Avec une croissance particulièrement lente, il reste un arbre nécessitant un bon terrain, de l’entretien et une taille tout au long de l’année.

Vieil olivier en été

Vieil olivier en été

L’histoire de l’olivier et son utilisation

L’apparition de cet arbre daterait de la préhistoire et serait très certainement antérieure à celle de l’être humain. Les premiers écrits à son sujet datent de 7000 ans avant Jésus-Christ. Il fut introduit en France dans la région de Marseille dans les 600 av. J.-C. et est aujourd’hui encore une des fiertés de cette région.

Présent dans une multitude de pays de nos jours, l’olivier est utilisé dans notre alimentation sous des formes multiples allant des olives de tables jusqu’à l’huile l’olive.

Certaines villes comme Marseille produisent également des savons à base d’huile offrant de véritables bienfaits pour le corps.
La mythologie grecque fait de l’olivier le don des dieux le plu utile à l’humanité, capable de guérir les maux et les blessures et d’apporter la nourriture.

Bien planter son olivier

Certaines régions en France sont propices à la croissance de l’olivier comme dans le Sud et dans l’Ouest où le climat est particulièrement clément. L’olivier peut être planté de septembre à novembre et de mars à juin dans cette région.

Dans les régions septentrionales, l’olivier se plante dans un bac et est stocké dans une serre ou un local fermé. Il peut se planter à toute saison mais préférez une plante entre mars et juin. L’olivier est un arbre devant être protégé en hiver avec un voile hivernal et un paillage.

Concernant la plantation de l’arbre, les jardiniers creusent un trou de la taille de l’arbre pour que les racines puissent se développer convenablement. Dans le cas d’une plantation en pleine terre, il est recommander d’amender avec du terreau et de l’engrais pour que l’olivier puisse se développer correctement. Une fois que le trou a été recouvert d’une fine couche de terre de surface, l’olivier peut être placé au centre du trou. Le trou peut alors être rempli par un mélange contenant à part équivalente du terreau, de la terre de jardin et du gravier.

Dans le cas où l’olivier est planté dans un pot, il est conseillé de laisser le pot plus grand que la taille de l’olivier afin de faciliter sa croissance. Le substrat sera composé d’un mélange de sable, de terre végétale et de terreau.

Le sol doit être bien drainé, l’olivier ne supportant pas l’humidité importante. Préférez une implantation dans un endroit ensoleillé. Dans de bonnes conditions, un jeune plant d’olivier se développera d’un mètre par an. En bac, le fond sera recouvert préalablement d’une couche de gravier pour un bon drainage.

Comment entretenir un olivier ?

Pour conserver un olivier en pleine forme, il est indispensable de le tailler au moins une fois par an avec un coupe-branche. Le moment de la taille est important. Les professionnels conseillent de le tailler à partir de la fin du 3ème hiver et au plus tard en avril pour qu’il puisse reprendre à la belle saison. Il pourra profiter de la lumière lors des beaux jours. Pour obtenir une belle charpente, supprimez la branche centrale et conservez uniquement 4 ou 5 branches bien réparties.

La taille d’un olivier doit être franche pour qu’il puisse repartir du mieux possible. La coupe des pousses n’ayant pas trop grandi, des rameaux croisés et des branches mortes est conseillée et permettra de redonner à l’arbre sa forme originale. L’objectif de cette taille est d’avoir à la fin un arbre bien plus fort et robuste. Une taille plus profonde est nécessaire si l’olivier souffre d’un excès d’eau.

Pour produire des olives, l’arbre doit être fortifié. Pendant deux ans, les fruits seront supprimés et les branches basses éliminées au coupe-branche (nous vous conseillons celui à crémaillère). Les années suivantes, vous veillerez à toujours conserver des branches de l’année précédente, sur lesquelles pousseront les fruits. Ces branches pourront être coupées après leur production.

Il est conseillé d’apporter à l’olivier du fumier chaque printemps, et un mélange phosphate/ammoniaque dès la fin de sa 2ème année. Une pulvérisation de bouillie bordelaise éloignera les champignons.
Un olivier bien entretenu pourra produire de belles olives, à récolter entre le début de l’automne et la fin de l’hiver.

Pour en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *