Que savez vous de l’Acacia Dealbata ?

Le mimosa constitue un excellent élément décoratif des espaces extérieurs avec ses petites fleurs jaunes en boule d’or et son parfum enivrant. Amateur ou jardinier en herbe, chacun est à même de réussir à le planter et à le tailler en respectant quelques règles et en usant des techniques de base et d’un coupe-branche.

Photo du mimosa : un arbuste imposant

Photo du mimosa : un arbuste imposant

Mieux connaître le mimosa

On recense quelques 1200 espèces de mimosas. La majorité d’entre elles proviennent d’Australie, et quelques-unes sont originaires de Chili, Argentine, Mexique, Texas, Somalie, Éthiopie, Afrique du Sud, Arabie et Inde. Le mimosa le plus connu est l’acacia dealbata, plante originaire d’Australie. C’est sur la Côte d’Azur qu’il a été introduit en France au début du XIXe siècle, par le capitaine James Cook, explorateur et cartographe anglais.

Très présent dans le Sud de la France, où il est fêté le 16 février, il a aussi pris racine sur la côte atlantique, notamment sur l’Ile de Noirmoutier, la bien nommée « ile aux mimosas ». Il est cultivé pour la beauté de ses fleurs coupées et mises en vase pour décorer l’intérieur, mais avec ses petites boules d’or, il embellit et embaume également les jardins en hiver.

Plantation du mimosa

Avant de vous lancer, sachez que le mimosa est une plante dite franc de pied : ses racines poussent très vite et engendrent d’importantes ramifications. On dit que ses racines sont capables de soulever une maison. Mieux vaut donc le planter loin des dalles béton, terrasses, murets, assainissement et autres regards.

Pour l’exposition, le mimosa a besoin d’un emplacement bien ensoleillé tourné vers le sud si possible. Il est conseillé de l’abriter du vent car ses branches craignent les tempêtes.

Le sol doit être bien préparé avant de recevoir la racine :

  • Trempez le pot dans un seau d’eau pour bien humidifier la motte.
  • Éliminez les branches cassées ou abimées à l’aide d’un coupe-branche.
  • Faites un trou dont la taille sera 3 fois celle du pot qui contient le jeune plant.
  • Mélangez la motte sortie du trou avec du terreau horticole.
  • Placez un tuteur d’un diamètre et d’une hauteur suffisants pour maintenir le plant, qui va pousser rapidement.
  • Défaites la motte dans le trou, puis installez la plante.
  • Recouvrez la motte et fixez le plan au tuteur.
  • Tassez bien le sol à la surface et formez une cuvette pour faciliter l’arrosage.

En sol calcaire : le diamètre du trou doit être plus grand (5 fois celui du pot). L’astuce est de mettre des morceaux de fer au fond du trou. Pour reformer le trou, utilisez 1/3 de fumier décomposé ou terreau, 1/3 de tourbe blonde ou terre de bruyère et 1/3 de terre excavée.

En sol argileux et lourd : ajoutez un peu de sable de rivière.

En bac : procédez de même. Utilisez un contenant au volume suffisant pour le développement de votre mimosa et rempotez tous les 2 ou 3 ans.

L’entretien et la taille du mimosa

L’arrosage du mimosa doit se faire seulement pendant les 2 premiers étés, trop d’eau peut pourrir la plante. Pour les plants en bac, l’arrosage s’effectue pendant la période de croissance et peu fréquemment en hiver. Pas besoin de bêcher la partie aux alentours des racines, il faut juste pailler et ajouter du fumier en hiver, pour protéger le point de greffe et les racines du gel. Si vous habitez une région très froide, vos chances de voir votre mimosa dépasser la première année sont extrêmement faibles. C’est le gel qui est son principal ennemi.

La taille s’effectue avec un coupe-branche ou ébrancheur après la floraison. Ce sont les rameaux fanés qui doivent être enlevés à l’aide du coupe-branche avec une crémaillère par exemple. Vous pourriez vous contenter de cette taille simple, mais il ne faut pas perdre de vue que le mimosa, s’il pousse dans de bonnes conditions, peut grimper jusqu’à 10 mètres de hauteur et s’étaler sur 4 mètres. Pour éviter un encombrement qui pousse généralement à abattre l’arbre, mieux vaut procéder à une taille à la moitié de leur longueur.

Le mimosa est une plante décorative aussi bien pour l’intérieur que pour l’extérieur. Sa plantation et son entretien sont faciles et peuvent être réalisés par tout le monde. Vous profiterez dès les premiers jours de l’année et parfois même, comme en 2015, dès Noël, d’une belle floraison dorée aussi jolie dans le jardin qu’en bouquet.

Pour en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *